LA SIMPLITUDE - 509, chemin de Jeanton - 40170 Lit-et-Mixe - 06 28 79 77 13 - sophie@lasimplitude.fr 

SE LIBÉRER DE SES PEURS

Mis à jour : mars 26



Encore plus aujourd'hui dans ces temps particuliers d'incertitude et de tremblements, il devient primordial de faire face à nos peurs, cesser de les fuir ou de lutter contre. Nous avons à les accueillir, à les autoriser à nous traverser pour nous en détacher et découvrir les merveilles qu'elles cachent bien souvent à notre conscience.


Ainsi nous participons à la transformation générale en n'alimentant plus les égrégores de peurs si présents en ce moment. (cf vidéo ici).


Voici un extrait de mon livre : "Ose t'aimer vraiment" pour illustrer ces quelques mots.


"La peur nous paralyse, nous empêche, nous maintient dans la non-action vers Soi, dans le non-alignement et la souffrance. Elle connait de nombreuses expressions des plus facilement identifiables car exprimables comme la peur de la maladie, de la mort, de l’échec à d’autres plus subtiles car non identifiées comme telles. Il y a par exemple des personnes souffrantes qui ne veulent pas véritablement guérir car ne plus être malade serait perdre tout ou partie de l’attention qu’on leur porte, des faveurs et des avantages qu’on leur octroie. Derrière cela se cache bien souvent la peur de ne pas être aimé, la peur d’être seul…

La peur est d’abord une émotion primaire et première. S’en libérer peut sembler illusoire d’autant qu’en cas de danger immédiat, elle peut être utile et nous sauver d’une mauvaise situation.

Ce qui est proposé ici est plutôt de se libérer de son impact limitant et régressif. Il s’agit de comprendre sa raison d’être pour pouvoir l’accueillir et la transformer en une énergie positive.

Dans l’exemple précédent, il s’agirait de prendre conscience et de comprendre que la peur de ne pas être aimé maintient dans la maladie. Voir le processus qui se déroule en soi, accueillir cette peur pour ce qu’elle est : une simple peur et donc aucunement la réalité. Puis choisir l’Amour plutôt que la peur et développer l’Amour de Soi pour ainsi s’autoriser à guérir.

Au-delà de notre simple dualité intérieure, la société dans ses aspects altérés ou toute relation toxique nous maintient dans la peur afin de garder le contrôle sur nous.

Prenons nos distances vis-à-vis des médias surtout audiovisuels en quête de sensationnel. Limitons notre usage de la télévision. L’image a un réel impact destructeur et déstabilisant, elle installe durablement la peur en soi. Le son, parce que hautement vibratoire, a lui aussi un impact direct sur notre perception émotionnelle puis mentale d’un événement. Ainsi, afin d’être en mesure d’exercer pleinement son libre arbitre et son discernement, il est préférable de lire une nouvelle/un article traitant d’un fait d’actualité plutôt que de l’entendre et/ou de la/le voir. Selon la mise en scène associée à une actualité, celle-ci peut paraître anodine ou au contraire dramatique. Par la lecture, l’impact est moins important sur nos émotions. Cela permet alors de la traiter avec plus de détachement et de clairvoyance.

Il en est de même pour toute relation qui nous enferme par le contrôle, la manipulation et toute autre forme de comportement qui nous maintiennent dans la peur, la non action pour soi ou la non expression de soi. Souvenons-nous cependant que l’autre n’est ici que le miroir, le déclencheur de notre propre peur. En cela, son rôle est salvateur et potentiellement source de notre propre mouvement vers notre Guérison.

De la peur découlent d’autres émotions comme la culpabilité, le doute, la colère, le ressentiment, la jalousie, la frustration, le manque de confiance, etc. L’émotion primordiale et initiale de celles-ci est toujours une peur. Peur de ne pas être aimé, peur d’aimer, peur d’exister, peur de ne pas y arriver, peur d’être rejeté, trahi, abandonné, humilié…


Lorsque l’on prend conscience que ces émotions ne sont qu’une partie de nous, qu’elles ont été placées là comme une source d’apprentissage, alors nous pouvons les regarder différemment. Prendre de la hauteur. Sortir du rôle de victime, de pauvre pêcheur, de souffrant consentant."


Ose T'aimer vraiment - AutoÉdition - Sophie Mazabraud - ISBN 978-2-9571711-0-1